.SUPPORT A MORATORIUM ON THE CULL OF ALBERTA WILD HORSES .SOUTENEZ UN MORATOIRE SUR L'ABATTAGE DES C

  • By: Cac Betts
  • Target: Alberta Minister of Environment and Sustainable Resources Robin Campbell and Alberta Minister of Tourism--Richard Starke Ministres du Gouvernement de l'Alberta : Robin Campbell, Ministre chargé de l'environnement et des ressources durables, Et Richard St



It is believed that there are blood lines in the wild horses, dating back to the Spanish Barb, or even ancient blood lines. If those rare blood lines are removed indiscriminately in a cull, they will be lost forever. Canada and the world will lose a unique heritage animal. Biologists, photographers, tourists and future generations will lose the opportunity to study and experience these rare wild horses (often referred to as Wildies). 

According to the Alberta government there's less than 1000 horses remaining, in an area of 8500 sq km. Despite these low numbers, they claim there are too many horses competing with the much larger cattle and forestry industries on Crown land. The government manages them via an annual capture and cull process which separates family units, weakens the herds and further threatens their survival. Imagine the fear these wild horses experience during their capture, transport and slaughter. 

An icon of the Canadian west, these beautiful horses played an important role in the settlement of this country. They helped the First Nations as well as the RCMP. During the great World War, many were rounded up to serve alongside our Military, and never returned home. Portrayed in numerous movies, books, songs, paintings, photography and TV, they are a beloved part of our history, past, present and future. 


Nous savons qu'il y a des lignes de sang chez les chevaux sauvages, remontant aux Barbes espagnols, ou même des lignes de sang antiques. Si ces lignes de sang rares sont supprimées aléatoirement dans un abattage, elles seront perdues pour toujours. Le Canada et le monde perdront cet héritage d'un animal unique. Les biologistes, les photographes, les touristes et les générations futures perdront l'occasion d'étudier et connaître ces rares chevaux sauvages (souvent désignés sous le nom de Wildies).

Selon le gouvernement d'Alberta, il reste moins de 1000 chevaux, dans une aire de 8500 kilomètres carrés. En dépit de ce nombre peu élevé, ils clament qu'il y a trop de chevaux en concurrence avec le bétail beaucoup plus nombreux et les industries forestières sur la terre de couronne.
Le gouvernement les contrôle par l'intermédiaire d'une capture et d'un abattage annuel qui sépare les unités familiales, affaiblit les troupeaux et menace leur survie. Imaginez la peur que subissent ces chevaux sauvages pendant leur capture, le transport et l'abattage.

ICÔNE de l'ouest canadien, ces beaux chevaux ont joué un rôle important dans le règlement de ce pays. Ils ont aidé les premières nations aussi bien que le RCMP. Pendant la grande guerre mondiale, beaucoup ont été utilisés pour servir nos militaires, et ne sont jamais revenus. Dépeint dans de nombreux films, livres, chansons, peintures, photographie et TV, ils représentent une partie bien aimée de notre histoire, notre passé, notre présent et notre futur.




To: Alberta Minister of Environment and Sustainable Resources Robin Campbell
and Alberta Minister of Tourism--Richard Starke

As a concerned citizen, I'm writing to urge you to support a moratorium on the cull of Alberta's wild horses. Annually the ESRD (Environment & Sustainable Resource Department) has a capture program on Crown land under the Stray Act.
Please seriously consider the value these magnificent horses have as a tourist attraction. They've been here for centuries, it's believed they have rare blood lines of the Spanish Barb, and they're a unique Alberta icon. Like the wild horses of Sable Island and Namib, Alberta's are gaining global interest and attention. Canada's Sable Island wild horses generate economic income from the many conservationists, artists, biologists and general public who make the costly trip to see, study and photograph them. On the other hand, Alberta's wild horses are captured and most are sent to slaughter, a decision heavily influenced by the cattle and forestry industry.

Will you support a moratorium on the annual capture and cull of Alberta's wild horses? They've earned their right to live with their herds in their natural habitat and to be protected.

Thank you.

Respectfully,

À: Ministres du Gouvernement de l'Alberta : Robin Campbell, Ministre chargé de l'environnement et des ressources durables, Et Richard Starke, Ministre chargé du tourisme.

En qualité de citoyen, je vous écris pour vous inviter à soutenir un moratoire sur l'abattage des chevaux sauvages d'Alberta. Annuellement l'ESRD (Environnement et Ressources durables) a un programme de capture sur la terre de couronne sous l'acte égaré.
Veuillez considérer sérieusement la valeur que ces magnifiques chevaux ont comme une attraction touristique. Ils sont là depuis des siècles, il est supposé qu'ils possèdent les lignes de sang rares du Barbe espagnol, et ils représentent une icône unique d'Alberta. 
Comme les chevaux sauvages de Sable Island et du Namib, les chevaux D'Alberta gagnent l'intérêt global et toute l'attention du Canada. les chevaux sauvages de Sable Island génèrent de l économie par la venue de nombreux défenseurs de l'environnement, artistes, biologistes et grand public qui font le voyage coûteux pour les voir, les étudier et les photographier.
Aussi, les chevaux sauvages d'Alberta sont capturés et la plupart sont envoyés à l'abattage, suite à une décision fortement influencée par le bétail et l'industrie forestière

Soutiendrez-vous un moratoire sur la capture et l'abattage annuels des chevaux sauvages d'Alberta ? Ils ont gagné le droit de vivre avec leurs troupeaux dans leur habitat naturel et d'être protégés.

Merci.

Avec tous mes respects.

To: Alberta Minister of Environment and Sustainable Resources Robin Campbell
and Alberta Minister of Tourism--Richard Starke

As a concerned citizen, I'm writing to urge you to support a moratorium on the cull of Alberta's wild horses. Annually the ESRD (Environment & Sustainable Resource Department) has a capture program on Crown land under the Stray Act.
Please seriously consider the value these magnificent horses have as a tourist attraction. They've been here for centuries, it's believed they have rare blood lines of the Spanish Barb, and they're a unique Alberta icon. Like the wild horses of Sable Island and Namib, Alberta's are gaining global interest and attention. Canada's Sable Island wild horses generate economic income from the many conservationists, artists, biologists and general public who make the costly trip to see, study and photograph them. On the other hand, Alberta's wild horses are captured and most are sent to slaughter, a decision heavily influenced by the cattle and forestry industry.

Will you support a moratorium on the annual capture and cull of Alberta's wild horses? They've earned their right to live with their herds in their natural habitat and to be protected.

Thank you.

Respectfully,




À: Ministres du Gouvernement de l'Alberta : Robin Campbell, Ministre chargé de l'environnement et des ressources durables, Et Richard Starke, Ministre chargé du tourisme.

En qualité de citoyen, je vous écris pour vous inviter à soutenir un moratoire sur l'abattage des chevaux sauvages d'Alberta. Annuellement l'ESRD (Environnement et Ressources durables) a un programme de capture sur la terre de couronne sous l'acte égaré.
Veuillez considérer sérieusement la valeur que ces magnifiques chevaux ont comme une attraction touristique. Ils sont là depuis des siècles, il est supposé qu'ils possèdent les lignes de sang rares du Barbe espagnol, et ils représentent une icône unique d'Alberta. 
Comme les chevaux sauvages de Sable Island et du Namib, les chevaux D'Alberta gagnent l'intérêt global et toute l'attention du Canada. les chevaux sauvages de Sable Island génèrent de l économie par la venue de nombreux défenseurs de l'environnement, artistes, biologistes et grand public qui font le voyage coûteux pour les voir, les étudier et les photographier.
Aussi, les chevaux sauvages d'Alberta sont capturés et la plupart sont envoyés à l'abattage, suite à une décision fortement influencée par le bétail et l'industrie forestière

Soutiendrez-vous un moratoire sur la capture et l'abattage annuels des chevaux sauvages d'Alberta ? Ils ont gagné le droit de vivre avec leurs troupeaux dans leur habitat naturel et d'être protégés.

Merci.

Avec tous mes respects.

Sign Petition

privacy policy

By signing, you accept Care2's terms of service.

Having problems signing this? Let us know.